Bilan du colloque d’Athènes « Pour une production agricole de petite et moyenne échelle: économiquement viable, écologiquement durable et socialement inclusive»

Paris, 12 mai 2015

Communiqué

L’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions similaires des états et gouvernements membres de la Francophonie (UCESIF) a organisé à Athènes, le 7 mai, un colloque sur le thème « Pour une production agricole de petite et moyenne échelle: économiquement viable, écologiquement durable et socialement inclusive».
M. Evangelos Apostolou, Ministre adjoint de la Reconstruction productive, de l’Environnement et de l’Energie de Grèce et le président de l’UCESIF, M. Christos Polyzogopoulos, ont introduit des échanges auxquels ont participé des présidents et membres des Conseils Economiques et Sociaux du Bénin, du Cameroun, de France, de Guinée, de Grèce, du Mali, du Maroc, de Roumanie et du Sénégal.

Le colloque était structuré autour de trois sessions : le bilan de l’année internationale de l’agriculture familiale, la transition Agro-écologique, clé de l’adaptation des agricultures au changement climatique et à la réduction des émissions de CO² et agriculture, sécurité alimentaire et relocalisation de l’alimentation. Chacune avait pour modérateur un président de CES, respectivement le Bénin, le Cameroun et la Roumanie.

Des communications ont été présentées sur les travaux des CES sur l’agriculture de petite et moyenne taille par M. Arouna Lawani, Premier Secrétaire du Bureau du CES du Bénin, M. Mohamed Fikrat et M. Albert Sasson, membrse du CES du Maroc, M. Georgios Goniotakis, membre du Bureau du CES de Grèce, Mme Martine Laplante, Rapporteur de l’avis « L’agriculture familiale » du CESE français, Mme Joséphine Lenaud Guilao, Vice-présidente du CES de Guinée et Mme Maimouna Isabelle Dieng, Rapporteur général du Conseil Economique, Social et Environnemental du Sénégal et membre de la Commission du Développement Durable. Un ensemble de témoignages sur l’agriculture grecque a complété le panorama.

M. Ibrahima Coulibaly, Ambassadeur de l’Année Internationale de l’Agriculture Familiale pour l’Afrique de la FAO et Vice-président du ROPPA (Réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles d’Afrique de l’Ouest) et M. Henri Rouillé d’Orfeuil, commissaire des manifestations françaises de l’AIAF, étaient les deux experts internationaux invités pour tirer le bilan d’une année à laquelle le CESE a contribué avec l’avis « L’agriculture familiale » adopté le 9 décembre 2014. Des échanges nourris ont suivi.

Le directeur du cabinet du président du CESE français, M. Christian Le Roux, et l’ambassadeur de France en Grèce, M. Jean-Loup Kuhn-Desforges, sont intervenus en introduction et en conclusion pour parler des enjeux climatiques particuliers qu’affronte l’agriculture et souligner l’importance d’une mobilisation des Conseils Economiques et Sociaux sur le sujet à la veille de la grande conférence qu’aille la France au début décembre prochain.

A l’issue des échanges, une déclaration a été adoptée à l’unanimité par les CES composant l’UCESIF ( ci-après).

Déclaration des Conseils Economiques et Sociaux réunis par l’UCESIF et le Conseil Economique et Social de Grèce
Adoptée à Athènes le 7 mai 2015
A l’issue du colloque international
« Pour une production agricole de petite et moyenne échelle, économique viable, écologiquement durable et socialement inclusive »

——

L’agriculture est aujourd’hui face à trois grands défis contemporains :
Nourrir convenablement une humanité de bientôt 9 milliards de personnes,
▪ Gérer durablement la plupart des ressources naturelles et
Employer et rémunérer décemment près de 40% du travail mondial.

Avec l’Organisation des Nations Unies, qui a dédié l’année 2014 à l’agriculture familiale, les CES membres de l’UCESIF souhaitent attirer l’attention sur les exploitations agricoles de petite ou moyenne taille et dire leur confiance dans leur capacité à relever les défis qui se dressent devant elles à condition que les pouvoirs publics veillent à construire et à maintenir un environnement qui leur soit favorable.

Pour ce faire, l’UCESIF prend position en faveur d’agricultures productives à haute valeur sociale et environnementale. Par leurs avis et propositions, ils s’engagent à contribuer aux transitions agro-écologique et alimentaire, composantes majeures d’une mutation vers le développement durable et inclusif sur lequel la communauté international s’est accordée.

Pour ce faire, l’UCESIF et ses membres interviendront auprès des acteurs concernés et demandent aux gouvernements de :

1. Mettre en œuvre des politiques agricoles favorisant l’agriculture familiale en:

▪ Facilitant l’accès des exploitations familiales aux ressources naturelles, particulièrement aux terres arables, aux équipements publics, aux crédits agricoles, aux marchés et aux technologies
▪ Accompagnant le développement des exploitations familiales et l’installation des jeunes agriculteurs
▪ Soutenant les systèmes agricoles de connaissances et d’innovations;
Protégeant les produits d’appellation d’origine contrôlée de la contrefaçon;
▪ Encourageant les synergies entre les agricultures familiales et les autres formes de production agricole;
▪ Créant un environnement administratif et un climat des affaires prédictive et exempt de corruption.

2. Organiser la transition agro-écologique en :

▪ Renforçant leurs politiques d’adaptation des systèmes agricoles au changement climatique et d’atténuation de leurs émissions de carbone, et notamment en consacrant une part importante de leurs demandes au « Fonds vert des Nations unies pour la prévention et l’adaptation au changement climatique » à l’évolution des agricultures familiales
▪ Se montrant constructifs en matière de « Solutions Climat », concernant aussi bien l’appropriation des technologies à faibles effets de serre, la vérification des engagements, la mobilisation des financements que la répartition des efforts financiers
▪ Défendant les intérêts des agricultures familiales de petite et moyenne exploitations dans l’agenda diplomatique 2015, notamment lors de la COP21, la fixation des ODD et les négociations commerciales de l’OMC

3. Lutter contre l’insécurité alimentaire et d’organiser une transition alimentaire permettant de sortir de l’impasse du système mondialisé actuel en :

▪ Promouvant les productions nationales agricoles et alimentaires adaptées aux besoins des consommateurs urbains et aux contraintes des « achats institutionnels »
▪ Soutenant les efforts des collectivités territoriales dans la définition de systèmes alimentaires territorialisés qui rapprochent et articulent les producteurs et les consommateurs
▪ Favorisant le maintien des populations locales par une agriculture de petite et moyenne échelle
▪ Appuyant les initiatives locales d’alimentation responsable et durable dans lesquelles la production va de pair avec des effets bénéfiques sur les plans social, environnemental et culturel.

Les Conseils Economiques et Sociaux de l’UCESIF entendent eux-mêmes :
1. Porter ces sujets dans l’accomplissement de leur rôle de conseils auprès de leurs gouvernements et Parlements;

2. Coopérer entre eux pour favoriser la solidarité entre les pays membres de la Francophonie par le partage d’expérience et l’encouragement de l’accessibilité aux marchés pour les produits de l’agriculture familiale au service des transitions agro-écologique et alimentaire;

3. Jouer un rôle plus actif dans le développement du dialogue social participatif avec l’ensemble des acteurs dans l’élaboration des politiques et législations relatives à l’agriculture.

Veuillez trouver le programme du colloque ci-après:

Télécharger (DOCX, 139KB)

.

Autre articles

Guide méthodologique pour assister les Conseils ... Guide méthodologique pour assister les  Conseils Economiques et Sociaux dans leur mission de sensibilisation et de vulgarisation des gestes et attit...
WEBINAIRE : “Droits des communautés minièr... WEBINAIRE "Droits des communautés minières en Afrique : des instruments internationaux à la concertation locale, quels leviers d’action ?" &nbs...
Conférence : Adaptation aux changements climatiq... Conférence Adaptation aux changements climatiques : quels rôles des CESE dans l’accompagnement des actions publiques et la mobilisation de la so...
Séminaire : Face aux mutations sociales, quelles ... Séminaire international d'échanges Co-organisé par le CES du Burkina Faso et l’UCESIF 17 et 18 Mars 2016 « Face aux mutations sociales, quel...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.